fbpx

Le week-end dernier, c’était Pâques et mon fils a fait sa première chasse aux œufs. Nous avons fait de la peinture comestible et décoré des œufs que nous avons ensuite cachés dans le jardin.

J’en ai profité pour faire plein de photos de nous 3 et on m’a demandé comment j’avais fait pour prendre tellement de photos où je suis dessus.

Être à la fois devant et derrière l’objectif

Notre fils étant un grand fan de cuisine et de peinture, nous lui avons proposé de décorer des œufs de Pâques. Pour nous occuper tout au long du week-end, nous avons réparti les activités sur 3 jours.

D’abord, passage en cuisine pour la réalisation d’une peinture comestible maison.
Ensuite, peinture des œufs.
Et enfin, recherche des œufs dans le jardin.

Nous avons peu de photos de nous 3, alors pour une fois, j’ai eu envie d’être aussi devant l’objectif.

Premiers coups de pinceaux de bébé

Garder des souvenirs

J’adore photographier mon bébé. Les enfants s’émerveillent tellement facilement.

Je fais des photos pour immortaliser tout ces petits bonheurs. Mais, en même temps, j’ai envie d’être à ses côtés pour partager ces moments avec lui.

Et, quand on fait de la peinture avec un petit, on en a partout. C’est vraiment compliqué de jongler entre les pinceaux et l’appareil photo.

Toutefois, je sais à quel point il est important que j’existe en photo. Il y a des moments forts qui sont gravés pour toujours dans ma mémoire. Il y a des petites choses, que je prendrais plaisir à redécouvrir dans quelques mois, dans quelques années.

Et il y a surtout mon fils, qui n’aura plus beaucoup de souvenir de ses premières années, mais qui pourra les redécouvrir grâce aux photos.

Et j’ai envie qu’il se voie aussi partager des moments de complicité avec sa maman.

Exister en photo quand on est maman

Les mamans sont souvent celles qui sont le moins photographiées.

En effet, ce sont souvent elles qui pensent à immortaliser leurs enfants. Mais, quand elles partagent un moment particulier, il n’y a pas forcément quelqu’un pour prendre des photos.

Je n’ai pas envie que mon fils me demande un jour pourquoi je ne suis jamais avec lui sur ses photos. Alors, de temps en temps, je nous photographie tous les deux.

Et pour prendre des photos, tout en partageant un moment complice avec mon fils et mon mari, j’utilise mon téléphone pour prendre des photos à distance.

Connecter votre appareil photo à votre smartphone

Si vous avez un appareil photo récent, il est très certainement équipé de Wifi.

Le Wifi peut servir à transférer vos photos sur votre ordinateur, mais aussi à connecter votre téléphone à votre appareil.

Pour contrôler mon appareil photo à distance, j’utilise l’application Canon Camera Connect sur mon téléphone.

Liaison entre les deux appareils

Avant de commencer, il faut activer le wifi sur votre appareil photo. Selon les appareils, vous allez avoir la possibilité de personnaliser plus ou moins les réglages du wifi. Comme je veux seulement utiliser mon téléphone pour prendre des photos à distance, j’ai choisi la simplicité en utilisant le paramétrage proposé par défaut.

Une fois l’option activée sur votre appareil, il va falloir dire à votre téléphone qu’il doit se connecter à ce réseau wifi.

L’application propose un Guide pour une connexion facile. Vous n’avez qu’à suivre les étapes de la procédure pour établir la connexion entre vos deux appareils.

Rassurez-vous, c’est une procédure qui n’est à faire qu’une seule fois, lors de la première connexion. Les fois suivantes, vous pourrez vous connecter à votre appareil photo immédiatement.

Le téléphone affiche le viseur de l’appareil photo

Fonctionnalités

Votre smartphone devient bien plus qu’une télécommande. Camera Connect est une application qui fait (presque) tout, puisqu’elle vous permet de :

  • Voir ce que votre appareil photo voit.
  • Modifier les paramètre de prise de vues.
  • Faire la mise au point.
  • Prendre des photos à distance.
  • Visualiser les photos stockées sur l’appareil.
  • Enregistrer les photos sur votre smartphone.

Pourquoi utiliser un smartphone comme télécommande ?

J’ai découvert cette application il y a quelques années et je ne peux plus m’en passer.

Pour la qualité de l’image

Même s’ils ont beaucoup évolué, entre un téléphone et un appareil, il n’y a pas photo. Les appareils vous permettent de faire des images de meilleures qualités.

Ils ont aussi l’avantage de vous permettre de faire des réglages beaucoup plus fins, si vous aimez utiliser les modes créatifs.

Pour avoir tout le monde sur la photo

Je m’en sers quand je veux prendre des photos de moi, mais je la trouve aussi très utile pendant les fêtes de famille.

Il y a toujours un moment dans la journée où on va faire des photos de groupes. Et c’est quand même dommage qu’il manque toujours une personne sur la photo.

Alors, oui, il y a le retardateur pour que tout le monde puisse être sur les photos de groupe. Mais …

Parce que c’est mieux que le retardateur

Le retardateur fait que l’appareil photo va prendre la photo quelques secondes après le déclenchement. Ça vous oblige à prévoir de la place pour la personne qui prend la photo, qui elle doit courir pour se positionner à temps.

Utiliser votre téléphone comme télécommande enlève tout ce stress. Vous voyez en direct si tout le monde est bien positionné et vous déclenchez quand vous êtes prêt.

Quel matériel pour déclencher à distance ?

En plus de votre appareil et de votre téléphone, vous avez juste besoin d’un support pour poser votre appareil photo.

Que vous soyez en intérieur ou en extérieur, vous avez deux solutions : un trépied ou un support improvisé.

Les trépieds classiques peuvent être assez encombrants, mais ils sont idéaux si vous n’avez rien d’autre que le sol pour poser votre support.

Je suis assez fan des minis trépieds et des GorillaPod. Ils sont petits et flexibles. Parfait pour se glisser dans votre sac quand vous sortez. En intérieur ils sont également bien pratiques mais il vous faudra peut être un meuble pour les poser.

Trois types de trépieds

Sinon, vous pouvez également improviser un support. Cela peut être une table de pique-nique ou un tronc d’arbre en extérieur. Un meuble ou une pile de livres, en intérieur.

L’important est que votre appareil soit bien à plat et que le support soit stable pour éviter une chute.

Mes conseils

Prenez le temps de vous familiariser avec l’application et de tester différents types d’installation chez vous. Une fois que vous serez à l’aise, vous pourrez installer votre matériel et commencer à prendre des photos très rapidement.

Votre téléphone vous offre énormément de contrôle sur votre appareil photo, mais il ne pourra pas le déplacer. Pour vous éviter des aller-retours et de la frustration, je vous conseille de prendre le temps d’observer votre environnement (lumière, cadrage, etc.) avant de commencer.

L’appareil va prendre la photo au moment où vous appuyez sur le bouton de votre smartphone. Si vous ne voulez pas avoir votre téléphone en main sur toutes les photos, vous pouvez utiliser le retardateur. Programmez le sur 2 secondes. Ça vous laissera le temps de prendre une position plus naturelle après avoir appuyé sur le déclencheur.

Servez-vous des éléments du décor pour cacher votre téléphone. Par exemple, quand nous faisions la peinture comestible, je l’avais caché derrière un cul de poule.

Et voilà, vous savez désormais comment je fais pour faire moi-même des photos de famille.